CDI Lycée Saint Louis

Journée des écrivains – Troisième édition (2021)

Les élèves de seconde ont pu profiter des interventions de trois écrivains au CDI du lycée Saint-Louis : Daniel Cario, Alex Cousseau et Patrice Pluyette.

Article paru dans Le Télégramme 21 mai 2021

Article paru dans Ouest France 29 mai 2021

Témoignages des élèves

Suite à ces rencontres ils nous ont livré leurs impressions :

Patrice Pluyette avec les 204

  • Ambre, Marie-Amélie, Baptistine, Camille :

Patrice Pluyette auteur de livres dont  « La traversée du Mozambique par temps calme » est venu au lycée nous voir. Selon lui le roman est une immersion totale dans l’univers littéraire. Le genre romanesque lui est venu naturellement mais il ne délaisse pas la poésie.

Il avait un désamour littéraire dans le cadre scolaire. Il redécouvre la littérature en début de carrière et il publie rapidement son 1er roman.  Il parvient à faire de sa passion son métier.

Son inspiration est puisée dans les faits divers et dans l’actualité.

Il aime discuter avec d’autres écrivains.

Il reste présent pour ses proches.

Il incite le public à se familiariser avec la littérature. Pour lui c’est une démarche personnelle : lire par soi-même.

Selon lui chaque livre est un renouveau. Écrire un roman revient toujours à l’écrire comme si c’était le premier.

  • Charles

S’inspire des faits divers mais pas de sa vie.

D’abord une passion, jamais un métier.

Pas de voyages, il écrit toujours dans son bureau.

  • Eva

Sa passion d’écrire n’était pas innée.

  • Marie

Patrice Pluyette est une personne rêveuse, dans un autre monde qui voit la vie d’une autre façon que nous.

  • Guillaume, Pablo

Nous lui avons posé une multitude de questions auxquelles il a répondu.

Conférence très enrichissante qui nous a appris beaucoup de choses sur la littérature.

  • Cécile, Clothilde

Nous espérons fortement une nouvelle rencontre avec lui.

Alex Cousseau avec les 208

  • Yasmine

Alex Cousseau écrit depuis son plus jeune âge. Pour lui, c’était une échappatoire à sa timidité maladive.

Pendant sa scolarité notre auteur préférait dessiner et écrire au lieu d’étudier, il voulait être un indien, libre. Il a tout de même suivi des études d’art et d’audiovisuel mais le seul chemin pour lui était l’écriture.

Bienfaits du métier : temps libre et participe à beaucoup d’activités pour développer son imaginaire et le côté social.

Il n’a pas de salaire stable.

  • Flore, Zoé

Il écrit des albums illustrés pour enfants et collabore avec des illustrateurs. Il a des projets parallèles comme l’adaptation d’un de ses albums en spectacle musical.

Écrire lui permet de s’exprimer, de s’évader et d’être libre.

  • Lucile, Sarah

Nous avons tous apprécié la manière dont il évoquait sa passion et son rapport avec celle-ci et avons compris l’importance de chaque métier qui contribue à la publication de ses œuvres : éditeur, illustrateur, maquettiste.

Pour terminer cette séance il nous a fait la lecture de son dernier livre qui a beaucoup plu.

  • Hanifia

L’auteur écrit des livres pour tous les âges, autant des albums pour enfants que des romans.

Le temps d’écrire un roman peut prendre deux ans. L’auteur peut trouver l’inspiration dans les forêts.

Un auteur ne gagne que 8% du revenu après la publication.

  • Cyprien Maxime, Kevin

C’était très intéressant et on a appris beaucoup de choses sur la manière dont il travaille et ce qu’on retient c’est qu’il faut avoir envie d’écrire parce que c’est un travail difficile mais admirable.